LES AMETROPIES DE LA VISION

BAner
L'oeil amétrope est un oeil optiquement imparfait:
l’accommodation au repos, l'image d'un objet éloigné ne converge pas au centre de la
rétine sur la macula.
Les principales amétropies sont la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme.
L'oeil myope est trop long par rapport à son pouvoir de convergence, l’œil hypermétrope trop court.




La myopie



L’œil myope est caractérisé par une puissance de convergence des rayons lumineux trop importante pour sa longueur.
En vision de loin, le myope voit flou :
l'image de l'objet regardé se projette en avant de la macula et n’apparaît donc pas nette sur la rétine.
La vision de près est en revanche parfaite.


0myopie_1080



L’astigmatisme



Chez l'astigmate, la cornée et/ou le cristallin n’est (ne sont) pas sphérique(s) :
la courbure varie selon l'axe du méridien considéré, le pouvoir réfractif de l'oeil varie en conséquence source de vision floue.

0astigmatisme_1080


L’hypermétropie



La puissance de convergence de l'oeil est trop faible pour sa longueur. L'image d'un objet éloigné se forme donc en arrière de la macula en l’absence d’effort accommodatif. L’accommodation (qui ne doit normalement pas être sollicitée en vision de loin) est assez puissante chez le jeune hypermétrope pour augmenter la convergence des rayons lumineux et permettre ainsi à l'image de se projeter sur la macula. L’accommodation est donc sollicitée à la fois en vision de loin (fonctionnement pathologique) et en vision de près (fonctionnement physiologique). Cet effort visuel permanent est souvent à l'origine de symptômes liés à la contraction constante des muscles ciliaires source de fatigue visuelle avec maux de tête, brûlures oculaires augmentant avec l’effort visuel et prédominant donc en fin de journée. La correction de l’hypermétropie n’a donc pas pour objectif d’améliorer l’acuité visuelle, mais de supprimer l’effort accommodatif permanent et la fatigue visuelle qui en résultent. Avec l'âge, les possibilités d'accommodation diminuant (presbytie) la vision nette de loin devient impossible sans correction.

0hyerpermétropie_1080


La Presbytie



La presbytie est un défaut visuel qui apparaît avec l’âge. Généralement autour de 40 – 45 ans, il devient difficile de voir net de près. Ce défaut s’installe naturellement avec le vieillissement du cristallin et de sa capsule. Le cristallin, véritable lentille permettant l’accommodation, perd en souplesse et en élasticité. Concrètement, une personne presbyte éprouve des difficultés en vision de près.  Quant à la vision de loin, elle n’est pas affectée.

0prebitie_1080